EXPLORATIONS

Vidéos, photographies et notes illustrent quelques expériences qui m'ont particulièrement inspirées ces dernières années tant pour la préparation de cours de danse que pour mes créations. Page en constante construction...

____

THERE IS NOTHING TO HOLD FROM THE PAST 

En mars 2020, débute une période de peur et de distanciation sociale.. mais aussi, pour moi, un moment de recueillement et d'écoute intérieure où je m'intéresse aux femmes blessées au sein de ma famille. Bondissant un soir de mon bureau et emportant ma caméra en face de chez moi, je me suis permise ce temps ou hantise et libération semblent évoluer main dans la main. 



Turning Pages // 2019

En décembre 2019, je laisse une liste aléatoire de musiques et ma caméra tourner. Mon propos était de simplement improviser. Ici, un extrait de cette matinée d'improvisation du 12 décembre où émerge ce morceau faussement répétitif du saxophoniste Mark Turner.



__

Just One more journey in Not-Knowing // 2019

Au cours de deux semaines de pratique du Contact Improvisation auprès de Joerg Hassmann à Berlin,  Andy Kilian et moi nous sommes offert une impro face camera avec en tête l'idée de ne jamais se quitter, de prendre notre temps, de ne rien savoir, de ne rien vouloir. Curieusement, on ne s'est pas ennuyés.

____

Dada Danse // 2019

A quoi ressemble de la danse contact quand la différence de taille et de poids est... énorme? Ça donne encore plus d'écoute et de rigolades! J'ai un plaisir immense à travailler avec cette différence, ce grand écart. Ces moments d'explorations me permettent de développer une pédagogie personnelle et accessible pour les parents et leurs enfants intéressés de jouer, de rebondir, de rouler et voler ensemble. Vivement le printemps et l'été prochains pour s'offrir des Dada Danses!

    
____

Trio Improvisation // 2017

Seul, je suis un point. A deux nous sommes un plan. A trois nous sommes un volume plus ou moins profond, plus ou moins vibrant, plus ou moins intègre. Avec la complicité de Raoul Germano et de Charles le Maire, une exploration du trio qui s'avère, ici, véritable un espace de rapports de force et un outil de spatialisation.



An Unscored Meeting // 2017

Une improvisation en duo avec Raoul Germano. Comment sommes-nous redondants? Que se passe-t-il si on attend? Si on ne fait rien de spécial. Raoul Germano a un don inné par la drôlerie. Lui ouvrir l'espace en ajoutant quasi rien lui donne tout le loisir de placer l'absurde nécessaire pour garder l'improvisation ouverte. J'ai trouvé intéressant, après coup, d'ajouter une petite musique de fond, pleine de bon ton et de retenue, contrastant avec l'improvisation elle-même.



She wishe he was here, there, inside and out //2016

Travail de champ lexical autour de l'attente d'un enfant, du désir et de la solitude. Cette soirée d'exploration au Studio Mutin à Bruxelles a vu émerger de nombreux gestes qui ont ensuite nourri l'improvisation filmée dans mon film Jubilee.



A Ray of LIght // 2015

Le soir du 24 décembre 2015, dans un studio plongé dans la pénombre, un petit solo improvisé sur Fratres d'Arvo Part. En voici un extrait. Mon propos ici est d'interroger l'image. D'où ce choix d'un flou infrarouge. Aussi, j'ai choisi un éclairage plutôt pauvre mais très intéressant dans ses effets d'ombres : une lampe posée à ras du sol, traçant un rayon de lumière. Ce rayon de lumière est aussi, à l'époque de cette improvisation, un thème dans ma danse, entre espoir et nécessité de mémoire.


ZIEGLER LETTERS // 2015

Le concept est simple. C'est celui de l'urgence de danser et de communiquer. Enregistrer un solo improvisé de 8 minutes. Ce solo est une lettre. C'est un message adressé à quelqu'un alors que les mots vous manquent. Une fois le solo enregistré, on se précipite chez soi pour monter les images en moins d'une heure et expédier le message. Voici une Ziegler Letter, enregistré tout juste à la sortie de mon travail, au pied de la Commission Communautaire Française, face au skyline du quartier nord de Bruxelles.


Parc du CInquantenaire // 2015

L'air de rien, nous nous glissons. Sur une voix. Sur une voie. L'architecture est notre scène. La lumière, le vent, la pluie, les inconnus qui passent par là. Tous sont les lignes de la partition.  [Montage vidéo en préparation]

  

 



 .