COMPOSITION INSTANTANÉE - TAC O TAC

Une ANTI-CHOREGRAPHIE POUR LIBRES-DANSEURS

PROCHAINES DATES : EN ATTENTE... Contactez-moi pour réserver ce format et le vivre au sein de votre association ou de votre communauté!

Le tac de Tac O Tac, c'est de prendre la balle au rebonds, le drôle au sérieux et tes jambes à ton cou.

Le hic de Tac O Tac, c'est d'improviser avec un minimum de règles plus ou moins variables, plus ou moins tordues.

Le top de Tac O Tac, c'est quand chaque danse prend part à chaque danse.

Le plus de Tac O Tac, c'est la musique : danser avec elle, sur elle, contre elle et tout contre elle.

Le dispositif TAC O TAC, créé par Hélène Marcelle, vise la production d’un matériau chorégraphique collectif où le danseur n’est pas que le porteur d’un contenu mais aussi l’acteur du contenant de la danse. Comment ?

·         Par des exercices simples où la matière émerge, est reconnue, est modulée et est transmises (à travers des modes de contagiosité diversifiés).

·         Par l’exploitation et la communication de qualités corporelles (explosives, visqueuses, électriques, effondrées, aériennes, hantées, etc.).

·         Par des sous-partitions tantôt formelles (géométriques, géographiques, esthétiques) tantôt relationnelles (toi, moi, nous) tantôt somatiques (où les cellules guident et non le mental !)

·         Par des règles minimalistes mais dont l’application appelle à la révérence et l’irrévérence. 

Nous cheminerons vers une performance collective en fin de stage, histoire de passer du Trac au Tac !

GUIDANCE

Inspirées par ses formations en composition instantanée dans le champ de la danse contemporaine (auprès de David Hernandez à P.A.R.T.S), de la danse post-moderne (avec Nita Little mais aussi à l’occasion d’improvisations collectives avec musiciens contemporains), Hélène vous propose un trip ininterrompu, haletant et ludique où le lexique chorégraphique de chacun s'accroît au gré des propositions. Hélène donne cette formation comme une capitaine d’équipe de volley mais aussi comme une artiste-chercheuse émerveillée par l’inattendu, le drôle et tout ce que les danseurs lui offrent comme inspirations nouvelles pour leur renvoyer à de nouveaux défis. Par ailleurs, intervenante sociologue et médiatrice interculturelle, Hélène favorise la prise de parole, la divergence constructive et l’écoute collective.


LA METHODE : POUR TOUS, SANS ANGÉLISME

Initialement, Hélène a conçu la méthode Tac O Tac pour des réticents à la composition et à l’apprentissage de mouvements précis. Son approche leur laisse toujours la possibilité de décider… mais dans des mises en situation où la conscience individuelle et collective s’accroît progressivement. Plus que le choix des exercices et propositions, c’est leur adéquation avec le rythme individuel et collectif qui compte. C’est pourquoi Hélène a écrit son propre manuel de composition instantanée, truffé de propositions qu’elle peut puiser au gré de l’évolution du groupe.

La méthode s’adresse aussi aux danseurs contemporains expérimentés et professionnels. Elle leur permet de célébrer leurs acquis techniques dans des cadres qui les pousseront à l’épure, à poser des choix quant à l’éventail de leurs désirs de mouvement et d’intervention dans l’improvisation.

Tant les rebelles polymorphes que les danseurs éduqués (qualificatifs permutables) se trouvent sur un pied d’égalité : on reprend tout à zéro à partir de principe dynamique de l’équilibre entre attention et intention. En d’autres termes, de la présence.

PAROLE/ ECOUTE/RECHERCHE

Les défis sont vécus par tous et échangés en duo ou en groupe. Cela nous met à égalité et donne à voir, entendre et ressentir les questionnements et évolutions de chacun. Par-delà l’idée qu’on se fait du « niveau » de l’autre. Par-delà l’idée qu’on se fait ou qu’on se faisait de la danse. Les cercles de debriefing nourrissent la conscience collective, posent de nouvelles bases pour évoluer tous ensemble et valorisent toutes les forces et subtilités en présence.

Enfin, Tac O Tac est le meilleur moyen de sortir un enseignant de sa zone de confort, de distribuer le leadership, de soulever de nouvelles questions qui chahutent le dispositif. C’est donc un apprentissage, une recherche pour tous.

MATÉRIEL

Carnet de note, crayons de couleur, de quoi poser des traces de votre processus

+ un petit objet de votre quotidien que vous pouvez tenir dans une seule main.